Adultère : un roman vérité

Avez-vous déjà été infidèle ? Peut-être avez-vous manqué de l’être ? Sauriez-vous identifier exactement les raisons qui vous ont poussé(e) à emprunter, dans la réalité ou dans votre imaginaire, les sentiers troubles de l’infidélité ?


Avec son roman « Adultère », le très célèbre auteur brésilien Paulo Coelho, l’un des plus lus au monde, vous invite à une expérience toute particulière. Toute ressemblance avec l’un(e) d’entre vous ne serait évidemment que pure coïncidence.

 

Tout pour être heureuse, et pourtant…

Linda, 31 ans, belle, désirable et désirée, journaliste respectable et respectée, épouse et mère comblées, une vie de bourgeoise réglée comme du papier à musique, a, pour ainsi dire, tout pour être heureuse. Et pourtant, elle ne l’est pas.

Sa toute nouvelle réalité lui est tombée sur la tête comme un couperet, la laissant en proie à une avalanche de questions métaphysiques et de remises en question qu’elle peine à contrôler. Linda est inquiète, et elle a raison.

Sa rencontre avec Jacob, son ancien petit ami, n’a rien de rassurant dans ce combat qu’elle mène désormais avec elle-même depuis plusieurs mois. Quant à Jacob, homme politique très en vue, marié par ailleurs à une femme puissante et dominatrice, n’est pas mieux loti que Linda.

C’est alors que ce qui était il y a quelques temps impensable pour Linda, arrive. Pour la première fois depuis qu’elle est mariée à son merveilleux mari, elle commet un adultère.

Un voyage détonnant au cœur de la vie

Se poursuit alors une intrigue qui, page après page, au gré des turbulences qu’expérimente Linda, révèle la complexité du comportement humain, avec ses doutes, ses peurs, ses incohérences, parfois ses incongruités.

Car, l’infidélité de Linda n’est en réalité, selon moi, qu’un habile prétexte pour l’auteur Paulo Coelho pour entreprendre, une fois de plus, un voyage philosophique dans les méandres de la vie. Un voyage qui démontre que si le doute est un état mental désagréable, la certitude, elle, est ridicule. C’est Voltaire qui l’a dit.

 

 

Rappelons par ailleurs que Paulo Coelho, lauréat de nombreux prix internationaux et membre de la prestigieuse Académie Brésilienne des Lettres, est connu et reconnu non seulement pour son style poétique, mais également pour le caractère réaliste de ses écrits. Ceux-ci font écho aussi bien dans l’esprit que dans le cœur.

Pourquoi et comment j’ai choisi ce livre

C’est à l’occasion d’un séjour au Maroc, alors que je flânais avec mon appareil photo dans un village artisanal et artistique, au centre commercial Méga Mall à Rabat, que j’ai croisé la route d’un Artiste Peintre.

Alors que ce dernier discutait, visiblement avec passion, avec deux ou trois autres hommes, je l’ai approché afin de lui demander la permission de le photographier lui ainsi que ses œuvres.

Ce dernier, très affable et très jovial, le regard souriant, dégageant une étonnante et contagieuse fraîcheur de vivre malgré son âge avancé, et après que nous ayons échangé quelques mots, m’a tout naturellement et vivement recommandé de lire Paulo Coelho, me précisant la popularité de l’auteur et l’intérêt de ses livres. Sans doute était-ce de cela qu’il parlait avec ses amis avant que je ne les interrompe.

Quelques jours plus tard, je me suis exécutée. Le premier livre de Paulo Coelho que j’ai lu, pour le moins déconcertant je dois dire, s’intitule Aleph. Je me suis par ailleurs intéressée à la biographie de l’auteur et ai compris que, en effet, lire ses livres serait à chaque fois une expérience mémorable.

Du coup, il y a quelques semaines, en cherchant une lecture, de préférence captivante pour agrémenter mon voyage dans le train entre Valence et Lyon, je suis tombée nez à nez avec ce livre. Ce n’est pas tant le titre, piquant, certes, que l’auteur, qui m’a convaincue de l’acheter… Je l’ai donc acheté. Je l’ai lu. J’ai été conquise dès les premières lignes, même si mon attrait n’a pas été égal tout le long du roman.

 

Et pour aller plus loin


Pour recevoir des émissions et articles inspirants et les secrets d’une lucki life, abonnez-vous gratuitement en quelques clics à la lucki newsletter. Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *