Bonheur : un mode d’emploi inspirant

Il est parfois dans une vie, des événements aussi douloureux que nécessaires, aussi violents que salvateurs. Ils agissent comme des électrochocs qui poussent résolument à l’action et remettent les pendules à l’heure. Ce premier roman de l’Américaine Lori Nelson Spielman pourrait être votre électrochoc.


Dans tous les cas, la lecture du roman « Demain est un autre jour » vous offrira un savoureux moment d’évasion, le temps d’une « to-do list » – comprendre « liste des choses à accomplir » – à dresser, pour vous autoriser, enfin, à vivre la vie dont vous avez rêvée un jour.

 

 

Quand une douleur en cache une autre

Brett était très attachée à sa mère. Elizabeth Bohlinger était en effet une femme belle, respectable, puissante. A la tête de la florissante société familiale Bohlinger Cosmetics, plus qu’une mère, elle était pour Brett ce que la lune et les étoiles sont à la nuit : une lumière, une boussole, une complice, une confidente, une amie inconditionnelle. Alors, quand Elizabeth décède, c’est tout l’univers de Brett qui s’écroule.

Mais très vite, une autre douleur, pour le moins inattendue, viendra alourdir la charge émotionnelle de la jeune dame. Là où elle s’attendait à succéder, évidemment, à Élizabeth à la tête de Bohlinger Cosmetics, elle est mise à la porte. Là où elle espérait obtenir une large part de l’héritage familial, au même titre que ses deux frères, elle reçoit… un bout de papier. Brett est dépitée, amère, désemparée. L’amour et le profond respect qu’elle éprouvait et continue d’éprouver malgré tout pour sa défunte mère, se retrouvent brutalement mélangés avec ce sentiment prégnant d’injustice et de trahison.

 

Apprendre à pêcher plutôt que donner du poisson

Mais il faut croire qu’Élizabeth Bohlinger connaissait sa fille mieux que personne. Elle savait la gravité de son geste en la privant de son héritage, mais c’était, selon elle, le meilleur service qu’elle pouvait lui rendre alors qu’elle ne serait plus là pour la guider. Un service qui, dès lors, devait obliger Brett, trentenaire, sans enfant, vivant maritalement avec Andrew et désormais au chômage, à repositionner le curseur de sa vie au bon endroit, au bon moment. C’est ainsi que Brett, malgré elle, se voit plongée dans les méandres de sa propre existence.

Pourquoi a-t-elle abandonné ses rêves de jeunesse ? Pourquoi n’a t-elle pas acheté ce cheval auquel elle tenait tant ? Pourquoi a-t-elle fait taire son envie d’être mère ? Pourquoi n’est-elle pas devenue la Professeure qu’elle rêvait d’être ? Pourquoi, pourquoi, pourquoi… Autant de questions qui se télescopent au fil du récit, page après page, et pour lesquelles le lecteur attend, avec une exquise impatience, des réponses.

Ainsi, Brett accomplit son cheminement, le lecteur aussi. Car, sans doute, pour beaucoup, la fiction pourrait se révéler étrangement proche de la réalité. Dans ce cas, il serait bon de tendre l’oreille à la dernière pensée de l’Auteure, Lori Nelson Spielman : « ce livre appartient à toutes les femmes et à toutes les filles qui, en entendant le mot « rêve », voient un verbe au lieu d’un nom commun ». A bon entendeur, salut !

Demain est un autre jour, The Life List, par Lori Nelson Spielman, Pocket, 2013, 448 p.

 

ACHETER DEMAIN EST UN AUTRE JOUR

Newsletter de MyLuckiLife

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *