Que le spectacle commence au Casino Batelière Plazza

Nombreux sont celles et ceux qui l’attendaient : la salle de spectacle du Casino Batelière Plazza en Martinique est désormais ouverte. Elle porte un nom éloquent : l’arObase. Un concept « Art Restaurant Open Mind » à découvrir.


Arobase (@). Ce signe qui fait penser à une queue de singe ou à une trompe d’éléphant enroulée est devenu au fil des années, l’emblème d’Internet, du courrier électronique et évoque le lien, la connexion, la modernité. Sans doute une manière pour l’équipe du Casino Batelière Plazza de signifier que c’est désormais là, à l’arObase, que ça se passe.

 

À l’arObase, les petits plats sont dans les grands

Dès lors, c’est bien là que nous étions le mercredi 4 mai dernier, à 11h. C’était à l’occasion du cocktail de presse organisé pour son inauguration. Nous avons été accueillis par Thierry de Crescenzo, le Directeur, entouré notamment de Marie-José Godier, la Directrice de communication, et de Dominique Ascencio, le Directeur adjoint.

Et c’est en musique, dans une ambiance lounge, créée tant par la décoration du lieu que par la musique jazzy du guitariste Éric Duhamel, alias Rikko, que nous avons été guidés par Marie-José Godier dans chacun des espaces de ce nouveau lieu dédié à l’événementiel en Martinique.

 

Une respiration pour l’événementiel en Martinique

A commencer par la salle de spectacle. Avec une capacité de 80 à 250 personnes, s’y produiront les jeudis, vendredis et samedis aussi bien des artistes locaux que des artistes caribéens et internationaux, des groupes de jazz. Mais pas seulement. L’arObase proposera également des spectacles cabarets, des pièces de théâtre, des spectacles humoristiques.

Les autres jours, c’est à dire les dimanches, lundis, mardis et mercredis, elle pourra être louée pour diverses manifestations : cocktails, diners, ou séminaires, par exemple. Mais un dimanche sur deux sera à terme réservé à des bals gran moun organisés par le Casino lui-même.

 

Le Casino Bâtelière Plazza joue, lui, la carte du stratège optimiste, investit et fait de la crise une opportunité au cœur même du danger.

 

Mais l’arObase, ce n’est pas seulement ce grand et somptueux espace. C’est aussi deux salons privés. Insonorisés, équipés de la wifi, d’écrans télévisés, ils peuvent être loués pour accueillir, chacun, des groupes de travail de 8 à 10 personnes.

S'inscrire à la lucki newsletter

Soulignons par ailleurs que, contrairement à la salle de jeux qui est réservée aux adultes, l’arObase peut accueillir les mineurs. Quant aux prix, qu’il s’agisse des prix d’entrée pour les spectacles ou de ceux de la location des espaces, ils ont été étudiés de telle sorte qu’ils soient conformes à ce qui se pratique actuellement en Martinique. A noter par ailleurs qu’une vingtaine de personnes a été embauchée par le Casino pour faire face à ses nouvelles activités.

 

Quand les partenariats sont gagnants

Voilà donc un projet qui prend son envol, après 18 mois de travaux. Sans fermeture, précise avec fierté, Thierry de Crescenzo. Il fait montre de la même fierté lorsqu’il affirme que le Casino de Schoelcher est sans doute l’un des plus beaux de France.

Et il ne manque pas de rendre hommage à la patience et la coopération de tous ses partenaires, qui ont été déterminantes dans le bon déroulement des opérations. Il parle de la centaine d’employés, des partenaires sociaux, et également de la Ville de Schoelcher avec laquelle, précise-t-il, même s’il n’a pas toujours été d’accord, il entretient désormais d’excellents rapports.

Une chose est sûre, c’est que, dans le climat actuel, certains parlent volontiers de crise, l’arObase pourrait servir d’exemple. En effet, là où beaucoup, résignés ou défaitistes, optent pour la restriction et le repli, le Casino Batelière Plazza joue, lui, la carte du stratège optimiste, investit et fait de la crise une opportunité au cœur même du danger. Affaire à suivre.

 

L’arObase en images

 

Reportage réalisé en partenariat avec KMT Télévision
Mutimédia, production audiovisuelle, KMT

Newsletter de MyLuckiLife

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *