Tradition de Pâques en Martinique

Les fêtes de Pâques sont, en Martinique, l’un de ces moments privilégiés où l’on se retrouve en famille, non seulement parce que c’est la tradition, mais également parce que c’est une occasion de renouer des liens.


Je m’en rappelle encore. Il y a un an, les accras du Vendredi Saint digérés, la solennité du Dimanche de Pâques consumée, le Lundi de Pâques, je festoyais, en Martinique. Là où de nombreuses familles passent leur journée à la plage, nous, nous avions opté, cette fois-ci, pour la commodité de la maison maternelle, nichée au cœur d’une campagne verte et fleurie.

Paques_Famille_Tradition_3

Souvenirs de fêtes

Là-bas en effet, bercées par les chants matinaux de maman, les fleurs et les plantes poussent à n’en plus finir. Les feuillages des arbres dansent au gré du vent. Les oiseaux s’invitent dans le salon, picorent ce qu’ils peuvent se mettre sous le bec et repartent. La brise est douce et cajoleuse.

Pour l’occasion, plutôt que de laisser l’ingrate et fastidieuse tâche de la préparation du mini festin à notre mère, mes sœurs, frère et moi, avec maris, « doudous chéris », enfants et compagnie, avions convenu d’apporter plats et boissons, en même temps que notre bonne humeur et la joie de se retrouver. A l’époque, nous avions convié un couple d’amis, fraîchement débarqués de la Bretagne.

 

La tradition dans l’assiette et en famille

A table, s’échangeaient le traditionnel « matoutou de crabes » assaisonné « bien comme il faut ! », l’élégant coq au vin, le joyeux « dombré de ciriques » et autres plats qui ne se faisaient pas prier pour être dégustés.

Paques_Famille_Tradition_2

Mais surtout, et c’est ce qui nous importait avant tout, nous échangions nos incontournables histoires drôles, nos anecdotes insolites, nos délicieuses effronteries. Et nous n’oubliions pas la chasse aux œufs chocolatés pour les enfants.

Et la journée s’égrenait ainsi, jusqu’au moment où, souvent en milieu de soirée, tous, nous devions regagner nos foyers respectifs… Nous repartions donc, le cœur galvanisé, avec la promesse de renouveler l’opération dès que l’occasion se présenterait à nouveau…

Si Pâques est la plus importante fête de la Chrétienté, elle est également, pour sûr, l’occasion de se renouveler en famille et avec ceux qu’on aime. A bas les guerres stériles, les rancoeurs énergivores ! Et vive le partage, simple, spontané, généreux !

Je vous souhaite d’excellentes Fêtes de Pâques 2015 !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *